1er Mai 2009

1ermai

 UN RASSEMBLEMENT A PAIMPOL, 1er Mai 2009

 

Les manifestations des 29 janvier et 19 mars ont fait le plein. La journée d’actions du 19 mars, notamment, a rassemblé bien au-delà des mobilisations habituelles, salariés du privé comme du public, retraités, chômeurs, étudiants et lycéens…

 

Mais le gouvernement refuse d’entendre la voix de la rue et poursuit sa politique néfaste à tous les égards :

 

          le chômage enfle et tous les corps de métiers sont touchés. Le pays de Paimpol n’est pas épargné. Le bâtiment, le commerce et les services, l’ostréiculture… souffrent comme jamais. La précarité explose, avec comme premières cibles, les femmes, les jeunes, les intérimaires…

          les inégalités se creusent entre ceux qui n’ont rien ou pas grand chose et ceux qui engrangent stock options, parachutes dorés, primes diverses en dépit de leurs piètres résultats…

          le pouvoir d’achat de ceux qui ont encore la chance d’avoir un salaire stagne, quand il ne baisse pas, et aucune mesure n’est prévue pour changer de politique. Sarkozy et son gouvernement préfèrent aider à fonds perdus les banques et les constructeurs automobile, plutôt que de jeter les bases d’une vraie relance, en particulier par des investissements et une consommation écologiquement soutenables. Et Sarkozy refuse de remettre en cause le bouclier fiscal qu’il a mis en place pour répondre à la demande des plus fortunés.

          Les libertés sont malmenées, comme en témoignent l’augmentation inquiétante du nombre de personnes qui ont fait l’objet d’une garde à vue ou encore la chasse aux bénévoles qui aident les sans-papier.

 

Pour l’emploi et la défense des services publics, pour réagir contre la politique injuste du gouvernement, pour dire non aux inégalités, pour défendre le  pouvoir d’achat, il est nécessaire de donner au 1er mai plus de force et d’éclat qu’à l’accoutumée.

 

le Parti Socialiste, Le PCF,  les Verts et l’UDB appellent la population du pays de Paimpol à exprimer son mécontentement en participant en nombre à la manifestation unitaire qui aura lieu ce jour-là à Paimpol. Rendez-vous à 10 h 45, Place du Martray.

 

cliquez  pour signer la pétition en faveur de l’abrogation du Paquet Fiscal (Loi TEPA)

 

———————————————–

L’Eau : Un bien public.

La communauté de communes Paimpol-Goëlo a fait de l’amélioration de la qualité de l’eau un des objectifs prioritaires de son projet de territoire. Nous nous en félicitons. La maîtrise de la production et de la distribution de l’eau potable est une des composantes essentielles de cette volonté. Celles-ci sont actuellement gérées par le syndicat intercommunal du Goëlo avec affermage à la société privée Véolia dont le contrat arrive à échéance en avril 2010. La section cantonale du Parti Socialiste souhaite :
• Que cette opportunité soit saisie pour étudier le passage en régie intercommunale, complète ou partielle, de ce que nous considérons comme un service public, la gestion de l’eau potable.
• Que le transfert de la compétence eau potable à la CCPG intervienne impérativement dans des délais qui lui laissent le temps de se saisir du dossier et surtout de prendre elle-même une décision, quant au futur mode de gestion. Décision qu’elle sera de toute manière amenée à assumer pour les années à venir dans l’intérêt de ses administrés.

Eric Bothorel, pour le Parti Socialiste Section Cantonale

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s