les candidats

Éric Bothorel, conseiller général du canton depuis 2011, s’engage avec « Solides et Solidaires » dans la course aux départementales des 22 et 29 mars. L’UDB entre, elle aussi, en course.

Éric Bothorel et Martine Le Morvan sont les deux candidats de « Solides et Solidaires » pour les départementales. Leurs suppléants sont respectivement Maurice Goarin et Anne Deltheil.

Les candidats

Martine Le Morvan. 55 ans, de Plouézec, 2e adjointe de sa commune, à la solidarité, au social, à la jeunesse, aux personnes âgées, aux affaires scolaires et au Centre communal d’action sociale ; elle est présidente du Casci et est cartée à l’UDB (Union démocratique bretonne). Elle s’engage « pour une alliance de bon sens, autour de valeurs fortes, avec l’importance d’être une élue de proximité ». Anne Deltheil. Sa suppléante, 67 ans, retraitée de la fonction publique (DDE-SDE), maire de Pléhédel depuis 2014, adjointe au maire auparavant de 2008 à 2014, suppléante de Philippe Delsol en 2011 ; sans étiquette, elle est vice-présidente de Paimpol-Goëlo. Pour elle, « quand la population va, tout va ! » ; elle s’engage « pour la part forte à la solidarité engagée par le Département depuis le début des années 1980, que ce soit avec Charles Josselin comme avec Claudy Lebreton ». Éric Bothorel. 48 ans, conseiller général depuis 2011 ; il a la délégation au développement des usages du numérique ; est président de l’Agrab (gestion de Beauport) ; suppléant de la députée Corinne Erhel, est carté au Parti socialiste. « La nouvelle dimension du Département est une force ; d’abord, elle est paritaire et on aura deux voix pour le canton auquel s’ajoutent trois communes ; et l’assemblée départementale gardera les collèges, les ports, les routes ; en fait, le conseil général est conforté dans son rôle et nous allons mener l’action avec notre expérience, notre compétence et notre capacité à rassembler ». Maurice Goarin. Son suppléant. Âgé de 66 ans, il est retraité de l’agriculture, est le vice-président de l’Inaoo (Institut national des appellations d’origine), a été président de la communauté de communes de 2008 à 2014 et maire de Lanleff de 2001 à 2014 ; est au Parti socialiste. Il s’engage « pour que le canton et le Département restent à gauche ».

Poursuite de l’action départementale

Le conseil général est le premier employeur public avec 3.380 agents ; les politiques de solidarité représentent 7.200 emplois non délocalisables et il y a 372 emplois associatifs. « Nous sommes prêts à agir au sein d’un conseil conforté dans ses compétences dont celle des solidarités ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s