Atouts et faiblesses du canton, les réponses des candidats à la Presse d’ Armor


1/ Quels sont les atouts du canton ?  La présence de nombreux services publics (Hôpital, Lycées, Collèges, CG22), son tissu associatif comptent parmi nos points forts. Son exposition littorale est un atout. : nous y avons une pêche diversifiée et polyvalente, une ostréiculture de qualité, une agriculture plurielle qui tire avantage d’un climat tempéré, notamment la zone légumière. L’Ile de Bréhat (350.000 passage/an), les espaces naturels des bois de Lancerf, à la réserve Lapicque sont autant d’atouts pour les passionnés de l’environnement et notre riche patrimoine historique (Beauport 150.000 visiteurs/an, le temple de Lanleff, le moulin de Craca)

est vivant.

Publicités

Le canton : un point de départs et d’arrivées, un lieu d’échanges, un trait d’union #CantonPaimpol2015


Des cantons forts, pour un département solide.

 

Les 22 et 29 mars prochains, vous élirez deux conseillers départementaux, un homme  et une femme. Le canton de Paimpol réunit désormais 10 communes : Bréhat, Kerfot,  Lanleff,  Lanloup,  Paimpol,  Pléhédel,  Ploubazlanec, Plouézec, Plourivo, et Yvias

Nous avons décidé de présenter notre candidature pour agir au sein du futur conseil départemental des Côtes d’Armor (mandat de 6 ans). Forts de notre connaissance du territoire et de nos habitudes de travail en commun, nous porterons avec enthousiasme un projet ambitieux et renouvelé, celui de la majorité départementale de gauche.

 

Notre projet affirmera la jeunesse comme l’une des priorités du mandat, tout comme le soutien à l’emploi et au développement économique.

Ce projet sera solide et solidaire. Car le Conseil départemental est aujourd’hui confirmé comme chef de file des missions essentielles des solidarités humaines et territoriales (qui représentent près de la moitié des 640 Millions d’Euros de budget).

Rappelons que le Conseil départemental, intervient à chaque étape de la vie des costarmoricaines et des costarmoricains : protection de l’enfance, collèges, transports scolaires, culture, insertion professionnelle, logement social, handicap, accompagnement des personnes âgées.

 

Nous aurons à cœur d’agir pour améliorer la vie quotidienne de tous les habitants du canton. Notre projet s’appuie sur des valeurs fortes portées par la majorité departementale: l’écoute des territoire, la coconstruction…. et un projet commun. Car des cantons forts feront un département solide !

Un canton ne peut vivre et se développer qu’en s’ouvrant sur l’extérieur. Il ne se limite pas aux frontières de l’intercommunalité. Il est un point de départ ou d’arrivée (routes, voie ferrée, très haut débit, ports), un lieu d’échanges (économiques, touristiques, culturels et sportifs). Il est un trait d’union quand les politiques  sociales, de santé, de sécurité civile (SDIS) reposent sur des coopérations avec les territoires voisins.

 

Alors, nous agirons au sein du futur Conseil départemental pour concrétiser des choix élaborés en concertation avec les collectivités et en s’assurant de la participation citoyenne (par des rendez vous semestriels). Nous encouragerons la mobilisation des acteurs professionnels et  associatifs, et nous soutiendrons leurs projets répondant à l’intérêt général.

 

Oui, nous présentons notre candidature pour construire le conseil départemental de demain.  Nous vous rencontrerons et discuterons avec vous de notre projet dans les semaines qui viennent. Avec la force de nos convictions, de notre expérience et notre volonté de rassembler et de bâtir ensemble, un canton de Paimpol toujours plus solide et solidaire.

 

Ensemble mobilisons-nous contre l’abstention, mobilisons-nous pour les Côtes d’Armor !

Votez et faites Voter dès le 22 mars.