Le département : ses compétences , le bilan et les projets de la majorité départementale. De la lecture en plus des rencontres et des échanges avec les candidats


Solides Et Solidaires Canton de Paimpol 16 Pages Pour Un Projet Local Et Départemental

 

 

http://fr.scribd.com/doc/257659618/Solides-Et-Solidaires-Canton-de-Paimpol-16-Pages-Pour-Un-Projet-Local-Et-Departemental

Publicités

Un maire qui ferme ses écoles…


Le président de la République reçoit, entre autres élus, jeudi 05 février Mr Dechaisemartin, maire de Paimpol, en tant que membre de l’association des élus du littoral.

Ce même jour, Mr le maire fera voter en conseil municipal la suppression d’écoles publiques sur la commune.

Comme indiqué dans le Débat d’Orientation Budgétaire du 05 février 2015 « la commune de Paimpol propose une nouvelle organisation de ses écoles publiques sous la forme d’un Regroupement Pédagogique Communal ( …) . Ce RPC s’organise dans un premier temps sur 3 sites.(…) Il est précisé que ce RPC a vocation à être organisé sur un seul site, à terme, en fonction de l’évolution des effectifs et de la disponibilité des crédits budgétaires pour sa réalisation. »

Paimpol est une ville littorale, qui a vocation à se développer vers la mer, vers la « maritimité». Notre ville se doit comme beaucoup de villes du littoral de se soucier de son développement économique en tenant compte de la particularité de sa situation géographique, entre terre et mer, de son entité, ancienne ville d’armateurs et de pêcheurs qui peine à renouveler ses activités économiques. Paimpol doit attirer, être attractive, se développer : Max Querrien avait lancé le grand Paimpol il y a plus de 50 ans déjà dans ce souci de donner une envergure économique, culturelle, et sociale à Paimpol.
Aujourd’hui, notre maire semble oublier que Paimpol ne peut se faire sans préserver les jeunes pousses, ceux qui demain pourraient développer de l’activité économique, y travailler, y vivre : ses enfants.

L’inspection académique a souligné l’évolution en baisse du nombre d’enfants scolarisés et annoncé la fermeture de deux classes, sur 4 écoles. Qui peut croire que cela doit nécessairement et inévitablement engendrer la fermeture sur le court terme d’une école, sur le moyen terme de trois écoles et sur le long terme la disparition de l’école publique à Paimpol ?

La section PS Canton de Paimpol

En 2015, gardons espoir et sachons rester solidaires !


Les militants socialistes du canton de Paimpol vous adressent leurs meilleurs voeux pour cette année 2015.

Nous sommes conscients de l’impatience d’un grand nombre d’entre vous, de la méfiance grandissante à l’égard des élus, de la crainte de ne pas sortir de la crise. Mais nous restons convaincus que la démocratie ne doit pas pour autant être sanctionnée, que les citoyens ne doivent pas se détourner des urnes. C’est pourquoi nous entretenons plus que jamais le dialogue, nous recueillons les critiques et continuons d’animer les débats avec humilité.

Les élections départementales auront lieu les 22 et 29 mars 2015, l’intégralité des conseils départementaux sera renouvelée, elles remplaceront les élections cantonales. Le mode de scrutin est modifié, nous élirons un binôme, soit quatre personnes : deux titulaires et deux remplaçants. La parité sera désormais strictement respectée.

Nous n’en avons pas toujours conscience, mais le Département est ancré dans notre quotidien : collèges, transports scolaires, Revenu de solidarité active (RSA), Aide Personnalisée d’Autonomie (APA), Prestation de Compensation du Handicap (PCH), entretien des routes départementales… En cette période difficile sur le plan économique et social, il nous faut rester particulièrement sensible aux politiques de Solidarités qui accompagnent les plus démunis d’entre nous. C’est pourquoi les élections départementales du mois de mars revêtent une importance particulière dans le contexte actuel.

En cette période difficile, chaque citoyen, chaque élu, doit prendre conscience de sa responsabilité :

échanger, débattre, voter. Ne pas se replier sur soi, sur ses rancoeurs et ses déceptions. Comme le disait Jean Jaurès: « L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir. » 

Bonne année à tous ! Bloavezh mat d’an holl !

Fanny Chappé, pour la section PS du canton de Paimpol

Craintes sur la fermeture du service de pédiatrie de l’hôpital Max Querrien.


Une pétition de plus de 5000 signataires circule pour s’opposer à la fermeture du service de pédiatrie de l’hôpital. Qu’en est-il réellement de cette fermeture ? Est-elle liée au départ du Docteur Beaussac qui ne serait pas remplacé ? Est-ce un choix de l’ARS de ne pas financer ce remplacement ? Est-ce une décision de la direction de l’hôpital de se couper de ce service à la population ?

La fermeture d’un service de pédiatrie remet très sérieusement en question l’accès aux soins des enfants.

La maladie, l’attente, les traitements sont autant de facteurs de stress, de fatigue, d’émotions fortes. Lors d’une hospitalisation, l’enfant et ses parents doivent s’adapter à de nouveaux repères, à un environnement qui ne leur est pas familier ce qui peut être source d’angoisses.

Le personnel du service de pédiatrie de Paimpol est formé pour accueillir, rassurer, apaiser les inquiétudes des petits malades et leurs familles. Il est réputé pour sa grande qualité d’accueil et de soins. Le service de qualité est assuré et pourtant nous allons le perdre.

A en croire la Charte européenne des enfants hospitalisés de 1998 :

« On encouragera les parents à rester auprès de leur enfant et on leur offrira pour cela toutes les facilités matérielles … » (art. 3).

-« Les enfants ne doivent pas être admis dans des services pour adultes. Ils doivent être réunis par groupes d’âge pour bénéficier de jeux, loisirs, activités éducatives adaptés, en toute sécurité…(art 6) 

Pour bénéficier de cette bienveillance les petits paimpolais devront se rendre ailleurs. Un ailleurs loin du domicile, de la famille, loin du lieu de travail des parents, un ailleurs parfois long à atteindre en situation d’urgence.

Les droits de nos enfants vont donc être bafoués.

Parents, citoyens, élus, sommes responsables d’eux et devons les protéger, veiller au respect de leurs droits. Qu’en pense monsieur le maire de Paimpol, président du conseil de surveillance de l’hôpital, président de la Communauté de Communes Paimpol Goëlo?

La section socialiste du canton de Paimpol

Ma première université d’été : l’odeur de la rose retrouvée


Par Morgan RASLES

Sympathisant depuis de nombreuses années, adhérent depuis peu, le passage par l’université d’été me semblait être formateur ainsi qu’une bonne entrée en matière pour devenir un militant outillé et éclairé. C’est donc avec exaltation, angoisse, inquiétude et détermination que j’ai appréhendé ma première université d’été. Tel l’enfant, l’adolescent, le jeune adulte que j’ai pu être à chacune de mes rentrées scolaires. « les professeurs seront-ils sympa, intéressant, me ferai-je de nouveaux camarades,etc.. ». Oui, je l’affirme, l’élève qui fut en moi est ressurgit. Le mot élève ne renvoie pas toujours à l’impertinence comme on veut parfois nous le faire croire. Il est plutôt associé aux notions d’apprentissage, de discipline, de posture et de responsabilité.
A la question y ai-je trouvé ce que j’en attendais. Réponse: Oui et bien plus !
Des animateurs d’ateliers motivant, des militants intéressants, pertinents, des élus passionnés et passionnants, des camarades accueillants ,chaleureux et un premier secrétaire du parti rassurant et fédérateur.
Dans le contexte que nous avons connu autour de la tenue de cette université d’été, un passage par La Rochelle est ressourçant, rafraîchissant, nourrissant et motivant. Une bouffée d’air dans cette ambiance déprimovore alimentés par les médias.
Quel fut donc mon premier sentiment au retour de ce week-end ?
En une phrase: pour moi l’odeur retrouvée de la rose!
Une odeur agréable et apaisante. Cette rose, c’est mon grand-père qui me l’a faite découvrir par son combat, son militantisme et les fêtes de la rose où il m’emmenait. J’avoue, comme beaucoup de citoyens, pendant des années cette rose s’est fanée dans mon cœur et mes pensées. Rose maltraitée par l’analyse médiatique et la propagande des réseaux sociaux. Alors, sans perdre toutefois espoir, j’ai regardé, observé, passif, ma rose se faner. Et puis, l’oxygène, produite massivement à La Rochelle par 5 000 militants, a, dans un contexte difficile, revigoré ma rose, cette rose. Saint-Exupéry dans « le petit prince » fait de la rose le symbole de l’esprit qui rend les choses uniques. L’ esprit est l’aboutissement de nos choix, de nos efforts, de l’amitié, de l’amour. Milles roses dans un jardin ressemblent à celle que le petit prince a laissé sur sa planète, mais celle.ci pour lui est unique parce qu’il l’a arrosée, parce qu’il l’a protégée, parce qu’il l’a apprivoisée. « Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé ». L’esprit crée des liens. L’union de la diversité fait la force, c’est ce que j’ai retenu de cette université d’été. Cette rose a pris la forme d’un bouquet de multiples couleurs. C’est le symbole de cette richesse, de cette diversité rencontrées à la rochelle cette année qui va être la force de ces états généraux.

rapport de la chambre régionale des comptes


 

Le conseil municipal de rentrée a permis de débattre du rapport de la Chambre Régionale des comptes (1) portant sur la période 2009/2013

Nous nous sommes exprimés et vous trouverez via ce lien, le texte intégral de notre intervention : https://www.facebook.com/notes/paimpol-pour-tous/chambre-r%C3%A9gionale-des-comptes-un-rappel-%C3%A0-lordre-et-une-gestion-prudente-exig%C3%A9e-/372021902947013

Par ailleurs, le rapport est à votre disposition à cette adresse : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.373405412808662.1073741841.216259565189915&type=1

 

A ce stade et à partir des éléments  factuels, nous ne voyons toujours pas comment il est possible de considérer que la situation des finances de la ville est saine et non préoccupante.

 

Vous en souhaitant bonne réception et une bonne lecture,

 

Bien cordialement.

 

(1)    Conclusions définitives

 

Paimpol pour tous

 

web  http://www.paimpolpourtous.fr

Courriel  bothorel@paimpolpourtous.fr

Twitter   #paimpolpourtous

Facebook   https://www.facebook.com/paimpolpourtous